woman in black lingerie standing

Le lipofilling mammaire ou l’augmentation mammaire avec votre propre graisse est indiqué pour les patientes qui souhaitent une augmentation mammaire et qui ne veulent pas avoir de prothèse mammaire. Il est possible de réaliser une augmentation discrète ou modérée, à condition que la patiente dispose de suffisamment de graisse dans d’autres parties du corps.

Lipofilling mammaire

Le lipofilling mammaire, également connu sous le nom d’augmentation mammaire avec votre propre graisse, est une procédure indiquée pour les patientes qui souhaitent augmenter la taille de leurs seins sans avoir recours à une augmentation mammaire avec des prothèses synthétiques. Cette méthode permet de réaliser une augmentation mammaire discrète ou modérée en utilisant la propre graisse de la patiente. Elle peut également être combinée à d’autres traitements, tels que le lifting des seins ou la mastopexie, ce qui permet d’obtenir un résultat encore plus esthétique.

Avantages du lipofilling mammaire

L’utilisation de votre propre graisse dans l’augmentation mammaire avec graisse est idéale, car elle permet d’éviter les éventuelles complications liées aux implants mammaires, d’obtenir des résultats naturels et de ne pas avoir recours à une prothèse externe. En outre, cette technique peut également être utilisée pour corriger certaines complications liées aux implants, telles que l’ondulation (ondulations visibles à la surface du sein) ou la palpation de la prothèse chez les patientes dont les seins sont peu couvrants.

Limites du lipofilling mammaire :

Il est important de noter que cette procédure d’augmentation mammaire présente certaines limites. Par exemple, chez les patientes très minces, la technique peut ne pas être réalisable en raison d’un manque de graisse suffisante dans d’autres régions du corps (d’où est extraite la graisse nécessaire à la réalisation du processus). De même, dans les cas de déformations mammaires plus complexes, il peut être nécessaire de combiner cette technique avec d’autres, telles que l’augmentation mammaire par prothèses, afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Augmentation mammaire par lipofilling avec votre propre graisse

L’augmentation mammaire par Lipofilling consiste à prélever de la graisse par liposuccion à l’aide de canules fines et non traumatisantes. Ce tissu obtenu par liposuccion doit être purifié avant d’être injecté dans les seins.
La procédure utilisée pour purifier ce tissu consiste en une légère centrifugation et un lavage au sérum. L’utilisation de la centrifugation seule augmente le risque de fibrose et de perte de cellules graisseuses par nécrose. C’est pourquoi on utilise actuellement un système appelé « puregraft », qui permet de laver la graisse extraite afin de réduire la résorption de la greffe de graisse.
Cette graisse est purifiée et traitée avant d’être soigneusement injectée dans les seins pour obtenir l’augmentation souhaitée. Plusieurs ponctions stratégiques sont effectuées dans chaque sein à l’aide de micro-canules afin d’assurer une répartition uniforme de la graisse et de favoriser son intégration en tant que tissu vivant.
La procédure d’injection dans les seins consiste à effectuer 6 ou 7 ponctions dans chaque sein et à injecter soigneusement le tissu graisseux à l’aide de micro-canules afin de favoriser son intégration en tant que tissu vivant. Il est très important d’éviter toute manipulation excessive de ce tissu afin qu’il ne soit pas réabsorbé par la suite.
Il s’agit d’une technique chirurgicale qui est normalement réalisée sous anesthésie générale mais qui ne nécessite pas d’hospitalisation. Parfois, un dispositif externe peut être utilisé pour préparer les seins à recevoir l’implant (système Brava).
Période postopératoire du lipofilling mammaire
Pendant la période postopératoire après un lipofilling mammaire, la récupération est relativement rapide et la patiente peut reprendre sa vie normale en peu de temps, en évitant les efforts importants pour ne pas favoriser la réabsorption des graisses. Il est recommandé de porter un soutien-gorge de sport pendant les trois premières semaines afin d’assurer un soutien adéquat des tissus. Il est important d’éviter les efforts intenses qui peuvent affecter la réabsorption de la graisse et de suivre les instructions du médecin pour obtenir les meilleurs résultats. On considère que le tissu greffé se stabilise après environ 4 mois, et si la patiente souhaite une augmentation mammaire supplémentaire, une seconde intervention est possible après 6 à 8 mois.

Gêne et effets secondaires

La plupart des désagréments sont ressentis dans la zone donneuse. Il peut y avoir un gonflement du sein, mais celui-ci disparaît en quelques jours et la patiente se sent mieux. Le lipofilling mammaire peut parfois entraîner des effets secondaires, tels que la formation de kystes graisseux ou de microcalcifications et d’éventuelles irrégularités dans la texture ou la forme des seins. Les microcalcifications sont de petits dépôts de calcium visibles à la mammographie, une étude radiologique utilisée pour détecter les maladies du sein. C’est pourquoi il vous est recommandé une mammographie de contrôle 9 à 12 mois après l’intervention.

Autres indications pour l’augmentation mammaire avec votre propre graisse

Il est important de noter que le lipofilling mammaire peut également être utilisé pour corriger les complications associées aux implants mammaires, telles que la double bulle, la rétraction de la cicatrice dans l’approche périaréolaire, l’ondulation et le contour trop visible de la prothèse, ainsi que pour traiter les asymétries mammaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *